• Boîte à musique

    Résultat de recherche d'images pour "MERRY NIGHTMARE GIF"

    Ici seront regroupés toutes les musiques que j'écoute au quotidien !

  • Reprise et paroles par Sainte Seïa

     

    Perdue, perdue perdue perdue, dans… l’infinissable labyrinthe.

    Un mur devant moi, un mur derrière moi, que des murs tout autour de moi
    Le sol disparaît, je ne fais que marcher ! matin,midi et soir c’est sens dessus dessous
    Soudain il y a, un trou devant moi ! je n’ai pas la force de crier
    Je vois en tombant, indéfiniment, qu’au delà de l’horizon c’est une ligne droite
    Monter, puis descendre et descendre sans arrêt, jusqu’a un autre escalier
    Qu’il est étrange, cet horizon comme celui que je voyais quand j’étais en vie

    La souffrance ici n’a pas de fin, dans ce trop grand labyrinthe
    Après l’impasse de la désolation le sol s’effondre il n’y a plus de fond j’ai du mal à respirer
    La souffrance ici n’a pas de fin, dans ce trop grand labyrinthe
    Je suis entourée d’un béton armé, incolore, inodore dont je veux m’échapper
    Et même si c’est d’un pas tremblant… je sortirai d’ici !

    Et le sol redisparaît à m’en réveiller, me laissant le souffle coupé...
    Je rêvais encore d’un grand labyrinthe dans lequel je me perdais d’un pas accablé
    Monter, puis descendre et descendre sans arrêt, jusqu’a un autre escalier
    Qu’elle est étrange, cette réalité, qui en fuyant me fait trébucher

    La souffrance ici n’a pas de fin, piégée par ce labyrinthe
    3000 chemins pour arriver ici, 49 seulement vers la sortie, dans ce monde versatile
    La souffrance ici n’a pas de fin, piégée par ce labyrinthe
    Je ne fais que glisser et trébucher tout cela devrait bien déboucher quelque part ?
    Et même si je suis lamentable… il y a une sortie !

    De l’horizon je tombe dans ce grand labyrinthe d’où je glisse encore une fois jusquà l’horizon
    Ce que je fais, ce que j’essaie, tout semble inutile...


    C’est le moment rêvé pour c hercher, un assez grand labyrinthe
    Marcher ici dans un monde simulé plutôt qu’être dans un monde figé, oui je préfère encore ici
    Cherchons pour pouvoir s’y égarer, un assez grand labyrinthe
    Si ce n’est qu’une agonie pâle et creuse, juste une solitude silencieuse, alors qu’il en soit ainsi !
    Cherchons pour pouvoir s’y égarer, un assez grand labyrinthe
    Cette descente aux enfers me perdra je n’en peux plus je veux que tout s’arrête là
    Où est-elle, où est-elle cette sortie ?
    Elle n’est toujours pas ici… non, non, non!
    Ce n’est toujours pas ici.

    Sa chaîne: www


    votre commentaire
  •  

    When I was little 
    I was taught that the world wasn't my story 
    All the tears I will cry 
    Wouldn't even make up a sea 

    Tell me how I'll be found 
    Let it be known 
    Tell me who will become still 
    When I am shown 

    And I'll be forgotten in time 
    no matter how hard I try 
    I'll be a wasted life 
    So this is my goodbye 
    Wake me when I 
    have the courage to die 
    Cause I'm too scared to try 
    I am a wasted life
    So this is my goodbye 

    I never wanted fame
    Cause when we are dead it's all the same  
    Human mortality is a test on our memory 

    Let me know when I'll go 
    Will I be loved
    Will someone care I'm not there 
    Am I enough 

    And I'll be forgotten in time 
    no matter how hard I try 
    I'll be a wasted life 
    So this is my goodbye 
    Wake me when I 
    have the courage to die 
    Cause I'm too scared to try
    I am a wasted life 
    So this is my goodbye

    So this is my goodbye

    I'll stop hoping stop wishing
    Stop thinking stop living
    Stop, I'll stop 

    I'll stop moving stop breathing
    Stop thinking stop living 
    Stop, Just stop

    And I'll be forgotten in time
    no matter how hard I try
    I'll be a wasted life 
    So this is my goodbye 
    Wake me when I
    have the courage to die 
    Cause I'm too scared to try 
    I am a wasted life 
    So this is my goodbye

    votre commentaire
  • Paroles


    votre commentaire
  •  

    Sur une terre détruite, abandonnée
    Seuls les enfants ont perduré
    Se tenant par la main et espérant courageusement
    Que ce soit dans la misère ou non, dans la santé ou non, nous formons une chaîne
    "Ensemble nous partageons la joie et la peine"

    Le jugement divin a puni ces agneaux qui étaient si stupidement arrogants
    Pensant que de Dieu ils étaient remplaçants
    Dans ce monde courant à sa perte, la tour d'Ai est le dernier rempart de cet endroit
    La destinée de ce monde est tout là-bas

    Un jour au village des enfants, un messager du royaume a annoncé qu'ici,
    Existe une prophétie !
    La couturière est désignée pour sauver le monde, et l'oracle indiqua aussi
    Qu'elle était le prochain messie !

    La bénédiction (protégée dans la tour), une acquisition
    Seulement pour ceux étant l'un des neuf élus de la population
    Ensemble nous irons (chacun de nous) à la tour
    C'est notre mission
    Afin de sauver ce que nous pouvons de ce paradis moribond

    Le fait que je reçoive ce privilège faisait battre mon coeur plus fort
    Pour l'obtenir, soyez de fins stratèges (encore un effort !)
    Soutenez vos amis, donnez-leur la main (aidez-les, faites le bien)
    Si vous vous faites confiance, vous ne craindrez rien !

    La première bénédiction à portée (derrière la porte, elle est entrée)
    Tentant d'atteindre le "Don de la Vague Fleurie" (plus que quelques pas)
    Alors un des jeunes hommes mis (et déclara) sa main dans la sienne :
    "Ensemble nous partageons la joie et la peine !"

    Le messie fut poussé dehors, et la première bénédiction a été dérobée
    Ses amis, maintenant, semblaient se détester
    Arrivé à la deuxième porte, l'épéiste se jeta sur "Le Banquet de Feu"
    Et l'éclat des flammes se voyait dans ses yeux
    L'aînée s'avança pour gagner "La Grâce du Soleil" et son visage s'illumina d'un sourire satisfait
    La plus jeune se sentant frustrée, rapidement s'enfuit afin de remporter le don "Paisible Obscurité"

    Je pensais être l'élue, celle qui était voulue (ne garde pas ça pour toi) (on ne te laissera pas...)
    À quel point l'avidité peut-elle changer une personne ?
    Et le moine priant (s'adressa à) "La Terre aux Mouvements Incessants"
    Fredonnant un chant, le poète gagna du Tonerre "Le Grondement"

    Afin de recevoir ce privilège... tu dois aiguiser ton esprit
    Saisis-toi vite du don, le temps s'abrège (où sont mes amis ?)
    Pourquoi m'ont-ils quitté ? Sont-ils contre moi ? (Tu dois te libérer)
    De l'amour échappe-toi, c'est parti trop loin !

    La danseuse tournait afin d'attirer "Le Mouvement du Vent Tumultueux"
    Le jumeau abandonné par son aînée sans un adieu
    Et franchissant la porte de ce "Jardin de Neige d'Argent", ses larmes de joie gelèrent immédiatement

    Le dernier des dons se dressait devant eux
    Le "Mouvement Naissant du Magma Langoureux"
    Le jeune jumeau restant choisit lui aussi de tromper le messie
    Il se tourna et d'un air fier, sourit

    Trahie par les amis qui l'avaient aidée avant
    Toutes les bénédictions envolées dans un même élan
    Brandissant la torche, même dépourvue de flamme
    Elle monta chaque marche jusqu'à l'autel...

    Ce que signifiait (les véritables faits) chaque bénédiction scellant la tour était en vérité du messie l'expiation
    Vous êtes bien l'élue qui a survécu à chacun de ces sacrifices
    Désormais, entrez dans le paradis afin de cesser le supplice

    Même noyé dans un océan agité,
    Ou dans l'enfer, emprisonnée
    Tombant à genoux sous une forte aridité
    Devenant fou d'être piégé dans l'obscurité,
    Ou dans la terre profonde, avalé

    Nous serons avec toi quand tu devras t'en aller

    Même en étant frappée du jugement de la foudre,
    Par l'ouragan, se faire dissoudre
    Rongée par le gel perçant comme un épieu
    Ou rampant dans le feu
    Que ce soit dans la misère ou non, dans la santé ou non, nous formons une chaîne
    "Ensemble nous partageons la joie et la peine"

    Continuant de relayer la flamme
    Après la mort des innocents
    Cette rengaine se répète de façon infâme depuis tout ce temps
    Bien que tu sois seule, tu portes le flambeau vers l'autel, tout là-haut
    C'est grâce à tes amis que tout cela t'est permis

    Les cloches de l'aube commencent à sonner (le chant des dons est délivré)
    Le messie se plia à Sa Volonté (à sa destinée)
    Comprenant son rôle à jouer, elle sourit pour elle-même...

    Pensant à ses amis sacrifiés pour elle,
    Depuis la tour l'élue tend ses mains au ciel !

    votre commentaire
  •  

    When you get older, plainer, saner
    When you remember all the danger we came from
    Burning like embers, falling, tender
    Long before the days of no surrender
    Years ago and well you know

    Smoke 'em if you got 'em
    'Cause it's going down
    All I ever wanted was you
    I'll never get to heaven
    'Cause I don't know how

    Let's raise a glass or two
    To all the things I've lost on you
    Oh oh
    Tell me are they lost on you?
    Oh oh
    Just that you could cut me loose
    Oh oh
    After everything I've lost on you
    Is that lost on you?
    Oh oh
    Is that lost on you?
    Oh oh
    Baby, is that lost on you?
    Is that lost on you?

    Wishing I could see the machinations
    Understand the toil of expectations in your mind
    Hold me like you never lost your patience
    Tell me that you love me more than hate me all the time
    And you're still mine

    So smoke 'em if you've got 'em
    'Cause it's going down
    All I ever wanted was you
    Let's take a drink of heaven
    This can turn around

    Let's raise a glass or two
    To all the things I've lost on you
    Oh oh
    Tell me are they lost on you?
    Oh oh
    Just that you could cut me loose
    Oh oh
    After everything I've lost on you
    Is that lost on you?
    Oh oh
    Is that lost on you?
    Oh oh, oh oh
    Bab, is that lost on you?
    Is that lost on you?

    Let's raise a glass or two
    To all the things I've lost on you
    Oh oh
    Tell me are they lost on you?
    Oh oh
    Just that you cold cut me loose
    Oh oh
    After everything I've lost on you
    Is that lost on you?
    Is that lost on you?

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique