• One-shot #1

     

    Présentation des nouvelles races #2 - Les Spektres

    PDV : RIN

     

    Ce jour-là, nous devions nous lever tôt. Sept heures de route nous attendaient pour se rendre chez Rachelle, ma grand-mère. Cette dernière avait prévu un repas pour nous réunir à nouveau, et chaque année, c'était comme ça. Mes parents tentaient souvent de me résonner, mais je ne pouvais pas l'admettre malgré tout: Rachelle ne méritait pas ma sympathie. J'étais encore jeune à cette époque, sûrement trop pour haïr cette femme. Elle m'effrayait simplement. Si elle aurait pu planter un couteau dans le dos de ma mère, elle l'aurait fait sans la moindre hésitation. Rachelle n'a d'ailleurs jamais approuvé la relation qu'avait son fils avec la fille de la famille Maximillian. Ma mère a été mêlée à de nombreuses histoires totalement tirées par les cheveux qui auraient pu la tuer plus jeune à cause de sa naïveté. Dans un sens, Rachelle profitait des moments où elles étaient seules, histoire de la faire craquer afin qu'elle s'éloigne de mon paternel mais cela n'a pas marché au final puisque ce dernier a rapidement découvert les plans de sa mère avec qui il a par la suite mis des barrières.

    Beaucoup de choses ont changé avec le temps, mais pas Rachelle, ça non. Le jour de ma naissance, cette dernière est allée trop loin. Elle avait menti à son fils concernant l'heure de l'accouchement et avait profité de son absence pour me prendre en première, sans même laisser le temps à ma mère de me voir. Elle était constamment derrière mon dos par la suite et ça en devenait presque étouffant. Je m'étais plainte à mes parents qui n'ont pas cessé de batailler avec elle pendant de nombreuses années ... 

    Néanmoins, Mahiko était revenue du centre entre-temps et c'était le premier repas de famille auquel elle allait participer. Cette dernière était insupportable sur la route mais elle découvrait la ville pour la première fois sans s'attendre à voir une telle foule. Mes parents se contentaient de la surveiller. Elle pointait du doigt tout ce qu'elle voyait de nouveau, un grand sourire aux lèvres. Ma soeur était l'une des rare à être atteinte par le Syndrome de Valione. C'est une sorte de malédiction qui touche seulement les Spektres mais dans des cas extrêmement rares. 

    Nous avions prévu de nous rendre chez Khanlee et Sybille, les parents de ma mère. Ces derniers avaient de quoi se déplacer plus rapidement. Mahiko semblait s'entendre avec Khanlee qui tentait de lui apprendre certaines choses, en gardant son calme, il savait qu'il ne fallait pas la brusquer ou l'obliger à faire quelque chose. Concernant Sybille, ma frangine semblait plus intéressée par les plats qu'elle faisait. De mon côté, j'étais partie rejoindre Abby, la fille adoptive de mes grands-parents, qui jouait tranquillement dans sa chambre. Mahiko m'avait suivi. Elle était entrée dans la chambre sans se demandait si elle avait le droit ou non. Abby n'arrivait pas à se faire à sa présence et ma soeur semblait le sentir. Mais elle voulait rester avec moi, j'étais une source de confort. Impossible pour elle de rester seule plus d'une seconde. Mahiko souhaitait seulement se faire des amis mais elle en effrayait plus d'un avec son apparence et ses réactions étranges. Certains gamins ne se retenaient pas de le traiter de monstre mais elle n'avait pas l'air de s'en préoccuper.

    Les heures passèrent alors, il était temps de se rendre chez Rachelle ... Elle habitait un grand château, dans lequel travaillaient de nombreux domestiques. Les meilleurs cuisiniers y travaillaient également pour satisfaire toutes les bouches lors du repas. Il y avait de nombreuses chambres dans lesquelles nous irions passer la nuit. Généralement, nous restions quelques jours chez Rachelle car cette dernière préparait des plans de guerre avec mon père qui était chef d'armée. Il s'occupait également de l'entraînement de mon cousin qui était destiné à le remplacer.

    Une fois là-bas, c'était la soeur de mon père, Cyprille, qui nous a accueillis. Odilon, son fils, se tenait derrière elle ... C'était un gamin assez réservé dans le temps qui ne lâchait pas sa mère, qu'importe la situation. S'il l'aurait voulu, il n'aurait pas hésité à la suivre jusqu'aux toilettes, mais il se contentait d'attendre derrière la porte. 

    Une fois dans le salon, on pouvait remarquer que la table était prête. Il y avait déjà pas mal de monde dans la salle dont la mère de mon père que je tentais d'éviter au mieux. Mahiko me suivait partout, ce qui alerta Rachelle qui se mit rapidement entre nous. Ma soeur était au courant. Elle savait qu'elle avait été séparé de ses parents dès sa naissance à cause de cette femme. 

    Le jour où il a été annoncé que Mahiko serait atteinte du Syndrome de Valione, Rachelle a immédiatement conseillé à ma mère d'avorter mais cette dernière a refusé de perdre son premier enfant tout en sachant que l'accouchement serait douloureux et difficile ... Ma grand-mère avait donc décidé d'agir et elle a fait en sorte que Mahiko se fasse directement envoyé dans un centre spécial sans crier gare. Mon père avait d'ailleurs tout tenté pour arrêter les hommes qui emmenaient son enfant sous les yeux de sa femme et des siens. Ils s'étaient mis à cinq pour le retenir ... Mahiko a donc passé neuf ans dans ce centre sans voir ses parents ... Les visites étaient interdites. 

    Trois jours avant son retour à la maison, ma soeur avait été retrouvé assise à côté du cadavre de l'expert qui gérait l'institut. Ce dernier était atteint d'un cancer du cœur mais Mahiko ne comprenait pas à cause de son handicap et Rachelle en a alors profité pour la faire passer pour une meurtrière dangereuse aux yeux de tous. Elle a gardé pour elle les preuves qui prouvaient que l'homme était bel et bien mort de son cancer et a menacé les légistes qui étaient au courant de la vérité pour qu'ils ne parlent pas. Depuis, Mahiko devait être obligatoirement surveillé 24h par mes parents.

    Ma soeur se jeta alors sur Rachelle, elle n'avait pas apprécié que cette dernière se soit mise entre nous. Mahiko ressemblait à un animal, mon père et Khanlee l'avaient arrêté avant qu'il n'y ait trop de dégâts mais Rachelle aura tout de même perdu l'usage de son bras suite à cette attaque ...

     

    (à savoir qu'une suite est prévue x))


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique