• Image associée

    - AXIA - Macross Delta -

    C'est pendant cette nuit glaciale que, la boule au ventre, cette silhouette enfantine s'enfonce lentement dans cette forêt sinistre, ralentie par des chaînes empoignant ses chevilles rongées par de multiples coupures. Les larmes dégringolent sur ses petites joues rosées avant de s'incruster dans le sol peu visible. Elle hurle mais personne ne viendra pour consoler cette pauvre petite chose fragile qui ne réclame que sa mère ... Elle est seule, face à ce vaste paysage lugubre où la lune est l'unique source de lumière. Il y avait également ce silence pesant qui régnait étrangement autour de la fillette et agrandissait les peurs de cette dernière.

    Malgré sa petite taille, elle pouvait apercevoir au loin, l'ombre d'un château imposant que l'enfant approcha doucement, à bout de forces. Elle s’efforça à avancer jusqu'au vestibule mais tomba finalement, incapable de se relever.

    [...]

    Les heures défilèrent et la petite ne donna signe de vie que le lendemain, observée par les regards inquiets qui étaient posés sur cette dernière. Elle avait été soignée et allongée sur un grand lit par les soins des deux infirmières qui l'avaient trouvé plus tôt. Affolée, elle se cacha sous les couvertures épaisses qui étaient imprégnées de sa chaleur.

    Les aides-soignantes tentèrent de la calmer et de la rassurer, mais il n'y avait rien à faire. L'enfant hurlait dès qu'on la touchait et pleurait dès qu'on lui posait la moindre question sur sa famille. 

    De nombreux jours passèrent alors sans que la fillette ne sorte de sa chambre, entièrement isolée entre ces quatre murs. Elle avait été mise sous perfusion, incapable d'avaler la moindre nourriture qu'elle finissait par rejeter. 

    Dans la soirée, la porte s’entrouvrit légèrement, laissant passer un léger courant d'air dans la pièce ... Deux femmes parlaient à l’extérieur de celle-ci.

    ◊ La gamine est réveillée ?

    ◊ Oui mais ... Elle n'est pas en état de-

    ◊ Peu importe. 

    L'inconnue entra dans la chambre, habillée d'une cape assez large et épaisse. Elle dévisagea la petite d'un air sévère et s'approcha.

    ◊ Bonjour jeune fille.

    L'enfant recula par instinct, tremblante, sans jeter un seul regard à la femme qui se tenait face à elle. L'anonyme se baissa à sa hauteur.

    ◊ N'aie pas peur ... Comment t’appelles-tu ?

    ◊ ... M-Matrine ... répondit-elle d'une voix presque inaudible.

    L'étrangère ne la fit pas répéter et se redressa, les yeux clos. Elle retira sa cape avant de la jeter sur Matrine.

    ◊ Enfile ça et rejoins moi au hall d'entrée ... Ne me fait pas attendre.

    La jeune femme s'éclipsa en laissant la petite fille aux mains des infirmières qui l'aidèrent à se changer.

    [...]

    Une dizaine de minutes passèrent avant qu'elles ne sortent de la chambre. 

    Peu rassurée, Matrine tenait fermement les mains des deux infirmières qui c'étaient occupées d'elle durant son séjour ... Elle s'était habituée à leurs présences rassurantes. Quitter ce qu'elle aurait pu appeler son nouveau foyer lui déchirait le cœur, elle ne souhaitait pas partir avec cet individu qui patientait face au vestibule, adossée contre un mur.

    ◊ Tu es prête ? 

    La petite recula d'un pas, n'osant rien répondre sous les regards tristes des différentes personnes présentent dans la pièce qui, cependant, tentaient tant bien que mal d'abriter leurs émotions.

    Un long silence rampait dans la salle ...

    Agacée, la femme attrapa Matrine par le bras, elle ne pouvait pas se permettre d'attendre plus longtemps ... Elle ignora les pleurs de l'enfant et quitta le château d'un pied ferme.

    [...]

    Les cris de Matrine ne cessèrent pas malgré le temps, et la patience de l'inconnue avait ses limites. Elle jeta violemment la fillette sur la banquette arrière de sa voiture et partit à destination en lui jetant quelques regards furtifs depuis le rétroviseur. 

    La route fut longue et, épuisée, Matrine s'endormit ...

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Bon, je ne suis pas experte en écriture mais je tiens pas à me stopper dans mon
    élan à cause de ce problème, je tiens  à faire découvrir l'histoire de certains
    personnages à l'écrit et je souhaite vraiment m'améliorer mais avec ce manque
    de confiance en moi, ça s'annonce compliqué, j'espère que ce texte reste assez
    agréable à lire malgré tout ...
    Le personnage principal de cette histoire est donc Matrine, je la dessinerais quand
    j'aurais le temps !

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique